Verdú Cervera

17 Kms

Mieux vaut grande prudence et sainteté ordinaire que grande sainteté et peu de prudence.

Nous partons de cette chère localité, à partir de l’église de Sainte Marie de Verdú. Nous prenons la rue de Font pour sortir du village et nous trouvons un chemin qui commence devant nous, près de quelques maisons, et qui descends vers les terrains de culture. Il nous faut chercher les flèches orange. Le chemin de terre sur lequel nous entrons s’appelle « Chemin de Verdú à Tárrega », laquelle est notre prochain objectif.

Notre chemin est plus large et mieux délimité que les voies alternatives que nous voyons partir. Nous ne devons pas prendre de bifurcations, mais nous poursuivons sur le bon chemin de terre. Nous arrivons à Tárrega, en entrant dans l’agglomération par notre chemin de terre, qui débouche dans la rue de la Guardia Civil. Nous la prenons à notre gauche et nous suivons la même rue, tout droit, jusqu’à parvenir à la rivière Ondara. Nous la traversons par une passerelle, et nous continuons résolument par la rue de Sant Agusti. Nous arrivons à la Place de Sant Antoni et nous prenons à notre droite la rue principale, pour entrer sur la Place principale, où nous trouvons l’église de Sainte Marie del Alba.

En regardant de face la façade de l’église, nous prenons à notre droite, par la rue dels Agoders. Nous continuons résolument, par la rue de Mossèn Jacint Verdaguer qui change en Avenue de la Généralité. Nous suivons l’avenue, tout de face et finalement nous partons de la ville par le chemin de Tarrega à Talladell.

Nous passons à côté de l’église ermitage du Pedregal, que nous laissons à notre gauche. Nous avançons résolument par notre chemin et nous entrons à Talladell. Toujours en face, nous traversons le village et à la sortie nous devons prendre le chemin qui continue droit, en en laissant d’autres qui commencent à notre gauche.

Nous nous trouvons dans ce qu’on appelle « Cami Ral », probablement le vrai « Chemin Royal » que prit Ignace à son voyage à Montserrat. Nous passons devant le cimetière qui reste à notre gauche. Nous devons continuer notre marche en ligne droite, bien qu’à un moment le chemin tourne brusquement à notre droite : nous autres allons toujours droit. Nous nous approchons d’une petite agglomération, Fonolleres, qui reste un peu en hauteur et dans laquelle nous n’entrons pas, mais nous passons et la laissons à notre gauche.

Nous continuons toujours dans la même direction. Plus loin, à 900 m de Fonolleres, nous voyons à notre droite, un peu détruite, la « maison tour » Saportella. Nous continuons de face par le chemin plus large et bien marqué. D’autres chemins viennent à nous et nous croisent, mais nous continuons fidèles à notre chemin.

Le chemin se termine près des ruines de l’ermitage de Sainte Madeleine. Nous prenons la route asphaltée à notre gauche, pour nous diriger vers Cervera. Nous suivons la route pendant 700 m environ et, dans les premières maisons qui se situent près de la route, à notre droite, nous voyons l’ermitage de Sant Magí. Nous tournons à angle droit à notre droite, pour entrer par cette rue à Cervera.

Nous nous trouvons dans la rue du Castell, qui nous mène aux ruines du vieux château. En tournant à notre gauche, une autre rue nous conduit jusqu’au centre ancien de la ville. Nous arrivons à l’église de Sainte Marie.

CERVERA

Mairie (Maison communale) . Tel: 973 530 002.

Colegio Residencia – Auberge de Pélerins Sagrada Familia . c/ Sabaters 6 (près de l’entrée c/ Mayor, 51). Tel: 973 530 805.

Hostal Bona Teca . Avinguda Mil·lenari de Catalunya, 49, 25200 Cervera Tel: 973 53 19 16

Hostal Bonavista Cervera*** . Av. Catalunya, 14. Tel: 973 530 027

Hostal la Savina . Camí dels Horts 2, Tel:973 531 393

Hostal Universitat. Plaça Universitat, 21. Tel: 973.107.394 / 661.786.477 / 661.786.483

TÀRREGA

Albergue de Ca N’Aleix de la Zarza . Plaza del Carme, 5. Tel: 973 314 635.

Mairie (Maison communale) . Tel: 973 311 608.

Hotel Ciutat de Tàrrega*** . C/ Sant Pelegrí, 95. Tel: 973 314 737

Hotel Pintor Marsà . Av. Catalunya, 112. Tel: 973 501 516.

VERDÚ

Taxi Jaime Font (Tàrrega) . Tel: 973 311 567

Une étape courte, mais l’importance de la ville de Cervera et la possibilité de logement que nous allons y trouver, justifie l’arrêt.

TARREGA : Ville de plus de 16.000 habitants et capitale de l’Urgell, fameuse pour sa fête du théâtre dans la rue, qui est célébrée en septembre et dans laquelle une multitude d’artistes se réunissent pour présenter leur art. Elle nous offre des restaurants, des supermarchés, des pharmacies, un centre de santé, des banques, un atelier de bicyclettes et un bureau de renseignements (C/Agoders, 16. Tél : 973 500 707).

CERVERA : Avec plus de 9.000 habitants, elle garde une trace de la splendeur vécue au XVIIIe siècle, dans ses édifices et ses murailles (beaucoup plus anciennes et réparées en 1368). L’église de Saint Antoine date du Moyen Âge et, dans l’église de Sant Bernat, les Rois catholiques, Isabelle et Ferdinand se sont mariés. Impressionnante Place principale avec les édifices de la Pairie (XVII-XVIIIe s.) et l’église de Sainte Marie. Pour des motifs politiques, au XVIIIe siècle, l’unique université de Catalogne se trouvait dans cette ville. Cervera nous offre des restaurants, des supermarchés, des pharmacies, un centre de santé, des banques, un atelier de cycles et un bureau de renseignements (Tél : 973 534 442 / 973 530 025).

Préambule: Bien que dans l’épisode d’aujourd’hui nous réfléchissons  aux  tentations de Jésus, nous maintenons la même bonne humeur, car nous sommes encore dans la contemplation de la vie de Dieu dans sa plénitude: Il n’y a rien qui peut arrêter notre marche vers la liberté et le bonheur d’amour éternel de Dieu. Ne pas oublier la “prière introductive” et le colloque final à la fin de la prière et pendant la journée. Et vivons la joie de la Résurrection du Christ! La lumière, les fleurs, l’eau et les amis sont les bienvenus!

Demande de grâce: Je prie Dieu de pouvoir nous réjouir profondément  avec le Christ ressuscité maintenant que j’ai été envoyé dans le monde, au service de sa mission. Je prie d’être capable de reconnaître les  tromperies du mal et de savoir comment me garder d’elles, comme le fit Jésus, se fiant entièrement à l’amour de Dieu.

Méditation: Hier, nous avons été rappelés  en Galilée, à notre vie “normale”, au retour aux anciennes habitudes. Nous avons une mission: travailler pour le Royaume. Considérons maintenant le début de la mission de Jésus et le discernement  dont il  avait fait preuve avant de commencer à travailler pour le Royaume. Le but de cette méditation  est de recevoir encore quelques éclaircissements sur les stratégies de Jésus et  du Mal, que nous avions déjà vu dans notre deuxième semaine de pèlerinage, sachant que nous sommes appelés à travailler pour le Royaume dans nos vies quotidiennes et « banales. »

Comment pouvons-nous utiliser nos relations de pouvoir, nos dons, nos talents et nos ressources? C’est la question fondamentale  de l’épisode des tentations de Jésus dans le désert. On nous dit que le Mal a montré à Jésus tous les royaumes du monde et il lui dit: « Tout cela , je te le donnerai, si tu te prosternes et m’adores » La réponse a été: « Vous servirez l’Eternel, votre Dieu et lui seul. » Ce moment de crise dans le désert, c’est le moment de crise auquel nous sommes tous confrontés en permanence. Pouvons-nous contenir nos désirs et les besoins lascifs d’éloges, d’adulation, de puissance ou de confort? Est-ce que nous utilisons dans notre vie nos pouvoirs pour nous servir nous-mêmes, ou bien construisons-nous nos vies dans le sens de contribuer à la société et au monde dont nous avons hérité? Essayons d’évoquer les tentations qui nous assaillent. Elles peuvent être vraiment gênantes, mais aussi considérons  que Jésus, pleinement homme, aurait pu vivre aussi une de nos tentations. La solution de Jésus face aux tentations a été la reconnaissance de compter sur Dieu ; aujourd’hui nous pouvons présenter nos tentations à Jésus et confesser notre confiance en Dieu. Prions pour que nous soyons si près de Jésus que nous voulons choisir ce qu’il veut.

Comme nous l’avons dit, Jésus ne choisit pas « des femmes et des hommes parfaits » pour devenir ses disciples. Il nous connaît très bien. Tenant compte du type de personnes que Jésus a choisies, Ignace nous invite à penser, en premier lieu, qu’elles provenaient d’une condition de  vie plutôt rude et humble, mais, d’autre part, pensez à la dignité à laquelle elles étaient appelées si doucement. C’est notre mystère: nous venons de loin ci-dessous, mais nous avons été appelés pour un service supérieur. La tentation est à nos portes. C’est normal!

Ignace se penche sur trois types de réponses à l’invitation que nous avons reçue hier dans la prière : l’invitation de Jésus à poursuivre la mission. Ignacio pose le défi de penser à ce que cela signifie d’être vraiment libre d’esprit pour faire le cheminement avec Jésus dans sa mission. Nous parlons de la vraie liberté, une liberté qui conduit à l’action de Dieu dans le monde.  Tous nous sentons des attirances qui peuvent s’interposer dans la voie de notre service à Dieu et  au monde ; ainsi nous aimons l’argent, le sexe, le pouvoir, l’image, être bien habillé et être loué, avoir de grosses voitures ou d’autres choses. Certaines personnes ont de bonnes intentions, mais jamais elles n’agiront pour transformer ce style jusqu’à la veille de leur mort. D’autres, au fond d’eux-mêmes, savent que quelque chose ne va pas, mais ils trouvent toujours des excuses et des justifications pour continuer de la même façon et obtenir que Dieu comprenne leur propre désir. Finalement, d’autres sont libres : ils comprennent qu’ils peuvent être riches et bien situés socialement, si  cela est la volonté de Dieu et le plus grand service de Dieu, mais ils peuvent être heureux en étant pauvres, et en arrêtant de faire ce que d’autres recherchent comme des honneurs et des biens. Ceux qui peuvent accepter volontiers le prestige dans la mesure où il contribue à la mission de servir le royaume, mais en même temps ne  fuient pas  la persécution et la calomnie si elles sont la condition pour un plus grand bien, et peuvent facilement vivre sans les positions de pouvoir. Il est tout à fait humain d’avoir et d’expérimenter des «accrocs» qui volent notre liberté ; peut-être serait-il suffisant pour la méditation d’aujourd’hui de demander sincèrement le désir d’être libres de ces “accrocs nuisibles” pour éviter de tomber dans la tentation du mal. Demandons l’illumination de Dieu.

Textes:

Matthieu 4,1-11. La tactique de l’ennemi n’est pas de demander à Jésus de faire le mal, mais de lui proposer d’être le Messie avec les possessions, le prestige et le pouvoir, de gagner en efficacité et succès, plutôt que d’être un Messie solidaire dans la pauvreté, la persécution et l’impuissance, comme le Père l’a appelé à être.

 Ecclésiaste 3,1-22. Les humains ne peuvent pas comprendre les voies de Dieu. C’est mieux d’être près de lui. Tout a son temps. Je dois garder les temps de Dieu dans ma vie.

 Proverbes 3:1-12. Gardons  notre loyauté et notre foi en Dieu et nous ne nous tromperons jamais.

 Sagesse 3:1-12. Ceux qui ont placé leur confiance en Dieu savent qu’il est réel, et les fidèles recevront l’amour de Dieu.

 Matthieu 6:24-34. Nul ne peut servir deux maîtres: ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il se consacrera   à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et la richesse matérielle ou  vos petits idoles.

Colloque finale: À ce stade de notre pèlerinage intérieur, nous sommes habitués à marcher avec notre ami et Seigneur Jésus-Christ, parlant librement comme un ami parle à l’autre. Honnêtement, si vous vous sentez la force intérieure et  la grâce, ne manquez pas la chance de demander d’être accepté sous son pavillon, pour faire ainsi la construction du Royaume de Dieu à son côté. Finissez avec le «Notre Père».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bicyclette: facile.

Verdú : Km 0.
Tárrega: Km 4.
Cervera: Km 17.

Mapa

Schéma de l'étape

Altimétrie

Le temps à Cervera

Cervera
20°
ciel dégagé
humidité: 72%
vent: 1m/s NNO
MAX 19 • MIN 18
27°
Mer
25°
Jeu
24°
Ven
19°
Sam