Navarrete Logroño

13 Kms

Un homme qui trouve difficile chemin de la vertu, mais il s’est livré avec courage pour se vaincre à soi-même, il gagne double récompense que ceux dont l'esprit et la nature paresseuse ne donne aucun problème.

Aujourd’hui, nous suivons les flèches du Chemin de St Jacques, mais à contre-courant. Nous commençons à partir de l’auberge municipale des pèlerins et nous prenons la rue de la Croix, qui suit la courbure que fait le village autour de la colline qui le couronne. Nous arrivons à la route de Logroño que nous croisons et nous cherchons une route asphaltée qui commence sur notre droite, après une courbe.

Nous arrivons aux ruines de l’ancienne auberge (l’hôpital) des pèlerins de Saint Jean d’Acre (1185). Un panneau nous explique l’emplacement de l’église de l’hôpital. Un pont nous permet de traverser l’autoroute AP-68. Nous continuons toujours le chemin qui nous amène à traverser la bretelle de sortie de l’autoroute A-12 vers Navarrete. Nous continuons jusqu’au moment où nous trouvons la route de Logroño et nous prenons sur notre gauche.

Après 250 m, nous pouvons quitter la route et passer sur un chemin asphalté, parallèle à la route, et ainsi, nous libérer du stress des voitures. Nous continuons toujours en parallèle de la route, jusqu’à un point où le chemin se sépare de la route pour nous faire faire un petit tour en bordure des champs. Nous suivons les panneaux vers Logroño. Juste à l’entrée du parc de La Grajera, nous prenons à gauche sur le chemin de terre: il y a une fontaine et quelques bancs pour se reposer. Nous pénétrons par un chemin de terre qui serpente et qui nous mène au lac artificiel en haut de La Grajera. Un bar-restaurant nous attend.

Nous continuons tout droit, dans la même direction que celle que nous avons suivie jusqu’à présent, jusqu’à un chemin carrossable qui fait le tour du lac. Nous le prenons vers la droite et nous contemplons le lac. Les flèches du Chemin de St Jacques nous rappellent que nous allons « à contre-sens ». Une fois passé tout le barrage, nous arrivons à une route que nous allons prendre sur notre gauche, mais seulement sur 100m, jusqu’à la courbe suivante. Dans cette courbe, nous prenons le chemin situé après une grande porte et qui est bordé par une rangée d’arbres cyprès.

Un pont nous permet de passer de l’autre côté de l’autoroute et au bout d’un petit moment, le chemin nous mène à un tunnel qui nous permet de traverser une autre fois l’autoroute. De l’autre côté, nous continuons sur notre droite par un parc jusqu’à ce que nous atteignions la première rue (Prado Viejo-Vieux Pré) que nous traversons pour continuer tout droit jusqu’en haut par le parc de San Miguel.

En suivant les indications dans le parc, nous cherchons la grande Avenue de Burgos, que nous prenons à notre droite et qui, tout au long de 2 km, va nous conduire en ligne droite à travers la grande ville de Logroño. Le nom de la rue change et devient « Rue del Marqués de Murrieta », mais pas la direction. Nous traversons la Grand Rue de Juan Carlos I. Nous arrivons à la Place de los Alféreces Provisionales et nous prenons la rue de Los Portales jusque la cathédrale de Santa Maria la Redonda (du XVème siècle) avec ses tours baroques. Par la rue de las Herrerías, nous arrivons à la rue Travesía del Palacio, que nous prenons à gauche. L’auberge municipale des pèlerins est située à seulement 100 m (200 m de la cathédrale).

LOGROÑO

Albergue de peregrinos. (100 plazas). C/ Rua vieja, 32. Tel.: 941 248 686.

Albergue de Peregrinos Albas. Plaza Martínez Flamarique, 4 bajo Tel: 941 70 08 32

Albergue de Peregrinos Check in Rioja. C/ Los Baños, 2 Tel: 941 27 23 29

Albergue Logroño. C/ Capitán Gallarza, 10 Tel: 941 25 42 26

Albergue parroquial de Santiago. C/ Barriocepo, 8, 1º Tel: 941 20 95 01

Albergue Santiago Apóstol. C/ Ruavieja, 42 Tel: 941 25 69 76 / 670 993 560

Asociación Juvenil Ayedo. Plaza Alférez Provisional, 1. Tel.: 941 229 014.

Ayuntamiento . Tel.: 941 277 000

Hostel Entresueños. C/ Portales, 12 Tel: 941 271 334

Hotel La Numantina. C/ de Sagasta, 4. Tel.: 941 251 411.

Pensión El Camino. C/ Industria, 2. Tel.: 606 735 862 / 941 206 314

NAVARRETE

Taxi Navarrete. Tel: 656 684 950

LOGROÑO: Avec plus de 130 000 habitants, cette ville est la capitale de La Rioja. Noyau de confluence du Chemin de Saint Jacques français (que nous avons suivi depuis Navarrete) et du Chemin de Saint Jacques de l’Ebro (que nous suivrons à partir de maintenant). C’est important de faire une visite à l’office de tourisme pour obtenir les renseignements de tous les monuments et sites intéressants à visiter (Bâtiment des Écoles Trevijano. C / Portales, 50. Tél 941 273 353). Il faut souligner l’église de San Bartolomé (du XIIème-XIIIème siècle et restaurée au XVème) avec sa voûte en berceau, classique  du style roman. La façade est de style gothique et la tour, de style mudéjar. L’église de Santa Maria del Palacio a été construite sur un palais donné par Alfonso VII de Castille, et c’est pour cela qu’elle est aussi appelée « l’Imperiale » : elle fût le premier siège de l’Ordre du Saint-Sépulcre en Castille. Le retable central est d’Arnao de Bruxelles, sculpteur de la Renaissance espagnole. L’église gothique de Santa María de la Redonda est fondée sur les restes d’une église romane du XIIe siècle et fût proclamée «co-cathédrale» en 1959. Il faut remarquer les tours jumelles de Martin Berriatúa, de style baroque, qui l’encadrent.

En ville, nous pouvons trouver des magasins de vélo, des restaurants, des pharmacies, un centre de santé, des supermarchés, des banques.

Pères Jésuites: A la paroisse de San Ignacio, le pèlerin peut rencontrer les Jésuites qui y travaillent et qui voudront bien estampiller le document d’identification (la credenciale), à condition que nous allions dans les heures de service paroissial. Rue Huesca, 39 (près de la rue du Duc de Nájera et la Place du Primero de Mayo). Tél: 941 203 504.

Préambule : Nous continuons à prendre en considération la présence du mal dans nos vies, mais aujourd’hui, d’une manière tout à fait différente : aujourd’hui, nous allons nous confier à la miséricorde de notre Père. Ignace nous invite à découvrir la surprise que produit en nous le fait de rencontrer face à face le visage de la miséricorde infinie de Dieu dans notre propre réalité du péché. Aujourd’hui notre attitude sur la route est celle du pécheur repentant, mais surtout du pécheur immensément aimé.

Demande de grâce: Cher Père, je tedemande la grâce de connaître intérieurement mon péché de sorte que je puisse faire également l’expérience de ton profond amour, d’un désir croissant de conversion et d’un enthousiasme renouvelé pour suivre Jésus.

Méditation : Nous avons déjà réfléchi à la réalité du péché de l’homme et de notre propre péché. Aujourd’hui, nous réfléchissons sur la présenceincroyable de la miséricorde de Dieu : nous sommes aimés et pardonnés complètement. « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » Les deux vont ensemble, c’est à dire, qu’il nous faut d’abord accepter la réalité de notre péché, nous repentir véritablement d’avoir introduit la discorde et le désordre dans notre vies et dans le monde. Et après, accueillir la Bonne Nouvelle : Dieu est miséricordieux, il l’a toujours été et le sera pour toujours. Ce qui importe ce n’est pas notre fidélité à Dieu (aucun de nous n’est en mesure d’être pleinement fidèle), mais la fidélité de Dieu envers nous. C’est Dieu lui-même qui nous accompagne, dans nos moments les plus glorieux quand tous nous applaudissent comme dans nos moments les plus honteux quand nous savons que tous nous font reproche à juste titre. Nous ne pouvons pas gagner l’amour de Dieu, et nous n’avons pas à essayer ! L’amour de Dieu est donné librement, si librement qu’il semble impossible ! Le père de la parabole, malgré toutes les raisons d’être en colère, ne nourrit aucune rancune : le fils a offensé le père et a dilapidé l’argent qu’il avait accumulé si durement par son travail. Il est presque impossible pour nous les humains à d’accepter l’accueil aussi généreux du père. En fait, le fils ainé ne peut pas accepter la bonté du père.

Dans notre vie de péché, nous ne sommes pas seuls. Nous sommes pardonnés. Nous sommes aimés. Et c’est ce qui nous conduit à la repentance, à la volonté de nous corriger. Mais il faut que nous demandions à Dieu sa grâce de nous proposer les corrections appropriées : il ne s’agit pas de choisir tout seul quelle est la bonne manière. Demandons à Jésus. Prions en demandant d’accepterpleinement ce que Dieu nous offre librement : le pardon. Beaucoup d’entre nous vivent accablés par la culpabilité paralysante. Dieu nous appelle à faire notre pèlerinage dans son amour et à expérimenter la liberté qu’il nous offre.

Textes:

Luc 15, 11-32 : Mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.

 Luc 5, 17-26 : Jésus, voyant leur foi, dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »

Jean 8 2-11 : Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

Romains 5, 1-8 : la preuve que Dieu nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous, alors que nous étions encore pécheurs.

Colloque final: Parler avec Jésus comme un ami parle à un ami, et expérimenter avec affection augmentée la merveille d’être en vie en ce moment, de se sentir) vivant dans un monde appelé à être sauvé dans l’Amour de Dieu. En contemplant la création et l’histoire, après avoir médité sur la destruction du péché, parler avec Jésus à propos de la grâce du pardon reçu. C’est un colloque de la miséricorde, tout en réfléchissant et rendant grâce à Dieu, notre Seigneur, qui nous a donné la vie jusqu’ici, proposant de nous amender avec le don de sa grâceFinissez avec un Notre Père dit en toute sincérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bicyclette: facile.

Navarrete: Km 0.
La Grajera: Km 6,5.
Logroño: Km 13.

Mapa

Schéma de l'étape

Altimétrie

Le temps à Logroño

Logroño
20°
ciel dégagé
humidité: 72%
vent: 2m/s O
MAX 19 • MIN 18
23°
Lun
26°
Mar
23°
Mer
25°
Jeu