Etape 6. Genevilla – Laguardia (27 km)

. Si vous voulez être utile aux autres, commencez par vous accepter ; le feu qui éclaire les autres doit être d'abord allumé chez soi

Pour les vélos : facile mais il y a deux moments où il est chaudement recommandé de prendre la route : pour la sortie de Cabredo et la montée au col, c’est mieux de prendre la route en direction de Lapoblación. Et après, à partir de Meano, c’est mieux également d’aller directement à Kripan par la route, bien que le chemin de terre soit plus ou moins praticable.

Genevilla: 0km; Cabredo: 2,5km; Lapoblacion: 8,7km; Kripan; 15,5km; Laguardia:27km.

Nous nous réveillons conscients que déjà nous arrivons à la fin des étapes les plus dures de notre chemin ignatien. Nous sortons de Genevilla en direction du col de Cabredo. Nous prenons un chemin de terre qui va directement à Cabredo et qui est parallèle à la route asphaltée. De la Plaza Mayor, en passant à côté de l’église, nous prenons à droite et ensuite, à gauche, pour entrer sur un chemin de terre bien défini. Attention parce qu’à 50 m,  démarre déjà notre chemin, qui apparaît sur notre gauche et  qui n’est pas si large et si défini que celui sur lequel nous étions. Un poteau GR 1 indique la direction de Cabredo. Nous suivons ce chemin jusque Cabredo, en suivant les signalisations rouges et blanches.

Nous traversons le village en allant tout droit et juste après les dernières maisons, en arrivant à la route qui nous conduirait à Marañon, nous prenons un chemin de terre peu défini qui apparaît à notre gauche. À ce stade, nous suivons le GR 1 vers Marañón, sur une route parallèle à la route pavée. Les panneaux rouges et blancs nous guident et nous suivons un chemin bordé d’arbres qui longe les champs. À 1 km de Cabredo, il faut faire attention au poteau qui indique la direction Marañón: nous suivons le chemin à droite et abandonnons celui de gauche. Nous continuons sur la route qui descend et débouche un peu plus loin sur des champs loin des arbres. Une route nous rejoint depuis la gauche, mais nous continuons tout droit, seulement 100 m de plus.

Nous voyons le village de Marañón en face de nous. Attention ici parce que le GR mène directement à Marañón et nous devons tourner à gauche sur un chemin qui fait un angle de 45 degrés. Il n’y a aucune signalisation, donc vous devez veiller à ne pas le rater. Ce chemin monte vers le col qui mène à Lapoblación.

Bientôt une bifurcation et nous prenons à droite. La route longe des champs, et sur notre gauche, nous voyons une ferme. Notre chemin aboutit à un autre chemin large et bien tracé qui vient de Marañón. Tournons à gauche et continuons à monter, mais faites attention : dans le premier virage, nous continuons tout droit. La route grimpe jusqu'à une piste. Nous continuons toujours tout droit. Le sentier est bien marqué, mais ce n'est pas une route large. Nous montons la pente de la colline jusqu’à ce que nous trouvions la route goudronnée NA-7211. Une fois-là, nous tournons à droite jusqu’au premier chemin qui commence à notre droite. Nous montons par ce chemin qui devient un chemin de terre et à la première intersection, nous prenons à gauche. Cette route mène directement au village de Lapoblación.

Nous traversons le village en suivant toujours cette même route asphaltée et nous continuons toujours tout droit,  en descente. À 600 m, nous prenons un chemin de terre qui apparaît à notre droite et qui nous conduit au village de Meano. Nous n’entrons pas dans le village, mais à la première bifurcation nous prenons à gauche et ensuite à droite,  pour longer le village par la rue qui l’entoure sur le dessus.

Quand nous sortons du village, nous nous dirigeons vers une assez grande ferme: attention, nous ne prenons pas son chemin d’entrée mais au contraire un autre à notre droite. Nous pouvons reconnaître la bonne voie par les bancs de pierre qui s’y trouvent pour les gens qui veulent s'asseoir. Nous ne devons pas quitter ce sentier qui monte vers une carrière de pierre présentant une belle vue sur la vallée. Une route rejoint la nôtre par la droite, mais nous devons continuer toujours tout droit.

Plus tard, nous arrivons à un carrefour et voyons une petite maison d’Aguas de La Rioja sur notre droite. Nous continuons toujours tout droit par le même chemin. Nous arrivons à une courbe très serrée  sur notre gauche. Dans cette courbe, un chemin continue en montant, mais nous, nous restons sur notre chemin qui descend. Quelques mètres plus loin il y a une nouvelle bifurcation : nous prenons à gauche. Nous continuons jusque Kripan.

Toujours tout droit, jusqu’aux champs et  la route asphaltée A 3220, que nous prenons à droite. À la bifurcation, nous continuons tout droit et entrons dans le village de Kripan. Nous nous dirigeons vers le centre et arrivons à l’Hôtel de Ville, et tournons à notre droite pour passer à côté de l'église. Nous arrivons derrière l'église et continuons tout droit sur la route pavée menant hors du village.

Attention : à 800 m du village, sur une courbe qui tourne sur notre gauche, il faut sortir de la voie et entrer dans un sentier mal marqué à notre droite. Le sentier ne présente aucune indication, donc nous devons faire attention en traversant le champ qui n’est pas cultivé. Le point de référence que nous cherchons est la route A-3228 qui se trouve à notre droite. Après avoir marché 700 m, nous atteignons la route à un endroit où un chemin commence par un panneau indiquant le Dolmen Los Llanos.

Nous traversons la route et prenons la montée pour aller à Los Llanos. Nous dépassons le dolmen préhistorique qui reste sur notre gauche et continuons tout droit jusqu'au premier carrefour. Nous prenons à notre gauche et descendons. Au prochain carrefour, nous prenons à droite sur la route goudronnée et nous marchons vers le parc Unueva (il y a une fontaine, mais pas toujours de l’eau !).

400 m plus loin, nous croisons un chemin. Nous continuons tout droit. Après deux courbes, nous arrivons à une autre croisée de chemins. Nous prenons à notre gauche. Nouvelle croisée de chemins, nous prenons à droite. À la bifurcation, nous prenons à gauche. Nous continuons tout droit et nous laissons de côté un chemin qui apparaît sur notre gauche. Nous montons tout droit. Nouveau croisement et nous prenons à droite. Nous arrivons de nouveau à un croisement mais nous continuons tout droit. Nouveau croisement, nous prenons à gauche. Nous arrivons à une route asphaltée, après avoir laissé une maison à notre gauche. Nous prenons la route sur notre droite et toujours par le même chemin nous arrivons à Laguardia. Nous croisons la route et nous prenons à gauche pour entrer dans le village.

Altimetria foto: 
Cartographie: 
Mapa ciudad entrada: 

Logement

Cabredo

Refugio Peregrinos . Nagore: 948 444 009 // 667 521 264

Genevilla

Taxis Genevilla . Tel: 931 780 030 / 661 830 677

Laguardia

Agroturismo Larretxori . (9 plazas) Portal de Páganos s/n Tel: 945600763.
Agroturismo Señorío de las Viñas . (en Laserna-Laguardia) Tel: 945 621 110 / 629 644 710.
Casa Rural Legado de Ugarte . Tel: 945 600 114 / 699 621 841
Casa Rural Legado de Zabala . (seulement location entière) Tel 945 600 114 / 699 621 841
Hospedería Los Parajes*** . Calle Mayor, 46-48 Tel: 945621130.
Hostal Biazteri . Berberana, 1 Tel: 945600026.
Hotel Castillo El Collado** . Paseo El Collado Tel: 945621200.
Hotel Eguren Ugarte * . (en Páganos-Laguardia) Tel: 945 600 766.
Hotel Marixa* . Sancho Abarca, 8 Tel: 945600165.
Hotel Posada Mayor de Migueloa** . Calle Mayor, 20 Tel: 945621175
Hotel Villa De Laguardia**** . Paseo de San Raimundo, 15 Tel: 945600560.
Mairie (Maison communale) . Oficina de Turismo. Tel.: 945 600 845
Taxi Laguardia . Tel: 627 700 409

Commentaires

Si no hay alojamiento en Genevilla y se hospeda uno en Ibernalo, Sta. Cruz de Campezo, la etapa hasta Laguardia llega a los 34 kilómetros. La salida de Kripan, cuando abandona el camino, se introduce en un monte bajo, difícil de orientarse, buscando las marcas, para llegar al dólmen de los LLanos. Y desde el parquecillo de La Unueva con fuente y mesas con sombras de plataneros y chopos,de Elvillar de Álava, hasta Laguardia quedan 7,5 kilómetros sin ninguna sombra.

Es en esta etapa donde he tenido problemas con las señales. Las otras 8 etapas que he hecho han ido muy bien y ha sido una gran experiencia personal. Incluso cuando me perdí, también fue útil para mis reflexiones.

Coincido con los comentarios de José Luis. Cuando dejas la carretera de cemento y subes a tu derecha, según las señales, toda idea de camino desaparece. No se ve nada. Yo tuve peor suerte. Llegué a salir como unos 500 m. más allá de donde tenía que haber salido. Suerte que pasó un motorista al que le pregunté y pude retroceder la carretera sin mucha complicación. Sí que ayuda en la guía la referencia a la carretera. En esta misma etapa, después de este tramo que comento también me perdí en las explicaciones del último párrafo: lo de "seguir de frente", lo de "después de dos curvas"... no sé qué me pasó, no estaba centrado.... no vi nada, totalmente desorientado...... Me retrasé mucho. Habría que repasarlo.

Kripan output is clear, the descent from the road behind the church also, to find the bend on a 800 m stretch from town just in a concrete section is easy ... but as you go up on the path full of herbs found in the curve in front of you, the whole idea of a dirt road or trail disappears. You must find your way going up and down while maintaining a soft right turn and finally head up to the road. The path is very lost. You must endure this for 700m.

La sortie de Kripan est claire, la descente de la route derrière l'église c’est également claire, trouver la courbe après 800 m juste au tronçon de route en béton est facile ... mais il n’y a pas de sentier devant vous mais une montée pleine d'herbes qui commence dans la courbe : toute idée de chemin ou sentier disparaît. Il faut monter tout en maintenant un tour large à droite, descendre et monter une autre fois vers la route. Le chemin est tout à fait perdu. Il faut marcher comme ça pendant 700m.

La salida de Kripan es clara, la bajada por la carretera detrás de la iglesia también, el giro a 800 m en un tramo de carretera de cemento se encuentra... pero en cuanto subes por el camino lleno de hierbas que se encuentra en la curva, allí ya desaparece toda idea de camino o de sendero. Hay que subir y bajar manteniendo siempre un giro suave a la derecha y dirigirse subiendo a la carretera. El camino está muy perdido. Lo bueno es que sólo son 700m.

Atención con el trazado que no está bien señalizado, o mejor dicho le falta mucho. Sobretodo la salida de Kripan hacia el Dolmen de Los Llanos seguro que te pierdes porque no hay nada. Es un terreno salvaje. Suerte que sólo son unos metros y no es largo.

En Lapoblacion no hay oportunidad de refrescarse en algun bar, pero si la iglesia esta abierta como me paso a mi (era Domingo), el Padre Jesus me enseno el retablo precioso y muy historico de la iglesia. En el siguiente pueblo de Meano, si uno se desvia del Camino, has mucho mas oportunidad de descansar y usar los servicios.

El Hotel Pachico de Laguardia no está en funcionamiento y no está previsto que vuelva a abrir.

Ajouter un commentaire