Etape 20. Candasnos – Fraga (26,3 km)

Plus vous devenez experts pour voir les failles des autres, plus vous devenez capables d’oublier les vôtres

Facile pour vélos, mais la descente du plateau de Los Monegros à une forte pente et par endroits, il y a  des sillons profonds à cause des pluies.

Candasnos : Km 0. Pompe à essence: Km 12,2. Fraga: Km 26,3.

Du centre du village, nous prenons la Calle de la Balsa del Tejar, qui part de la place, à côté de l’église. Les piscines sont à notre droite, et nous allons tout droit, guidés par la N-II, qui se trouve à notre gauche. Nous entrons dans la Cañada Real, asphaltée au début, chemin de terre ensuite.

Nous traversons sur un pont l’AP-2 ou Autoroute du Nordest. Nous voyons à  gauche l’Hôtel Cruzanzana. Nous continuons en parallèle de la N-II, qui est à notre gauche. 3km après le pont, nous traversons la N-II grâce à un tunnel, et montons à droite, jusqu’à trouver un chemin qui longe à nouveau la N-II. Celle-ci est maintenant à notre droite. Nous poursuivons tout droit, plus ou moins près de la N-II, mais sans jamais la perdre de vue. Nous passons  près d’une pompe à essence, et continuons toujours tout droit. Une rangée de pylônes électriques nous sert de guide.

Nous arrivons au bout du plateau et déjà, nous voyons Fraga dans la vallée du fleuve Cinca. Nous arrivons à une pompe à essence abandonnée, et nous voilà à nouveau près de la N-II. Nous poursuivons le long de la N-II et, bien vite, nous prenons un chemin à gauche qui va nous éloigner de la N-II et nous garder sur le plateau, tandis que la route s’enfonce vers la vallée du Cinca. Le chemin bifurque, nous prenons à droite, laissant le chemin de gauche qui se trouve près d’un pylône électrique. Magnifique paysage de la vallée. Après une construction en pierre, nouvelle bifurcation près d’un pylône électrique, et nous descendons vers la droite. Une flèche jaune sur la gauche nous rappelle que nous allons à « contre-courant ».

Nous continuons notre chemin, forte descente. Quand nous sommes presque arrivés à la plaine, le chemin débouche sur un autre, que nous prenons vers la gauche. Tout droit quelques 200m, et après nous tournons à droite pour prendre un nouveau chemin qui commence ici et descend jusqu’à Fraga. Des marques rouges et blanches nous montrent le bon chemin. Mais attention, ne pas oublier de tourner à droite, car ces marques continuent tout droit, mais pas nous !! Ce chemin nous fait descendre jusqu’à Fraga. Arrivés à la route, tournez à droite. A 100m, nous rencontrons un rond-point et l’indication “N-II a Lérida”. Nous entrons dans la ville par la N-II, qui devient la belle Avenue de Aragón. Tout droit, nous arrivons au fleuve Cinca. Le Chemin Ignatien continue de l’autre côté du fleuve, dans le vieux quartier, à côté de la Mairie.

Altimetria foto: 
Cartographie: 
Mapa ciudad entrada: 

Logement

Candasnos

Taxi Juan . Tel: 600 485 020

Fraga

Hostal Aribau . Avenida de Madrid 25, Tel: 974 471 887
Hostal Oasis . Ctra. Nacional II km 442, Tel 974 470 654
Hostal Trébol . Avenida de Aragón, 9. Tel: 974 471 533
Mairie . Tél: 974 470 050. Moyennant une attestation de pélerin obtenue à la paroisse (tél: 974 470 183 / 974 470 865) il y a moyen de se loger dans les bungalows du camping-restaurant de Fraga, à 1 Km de la ville, en montant la rue de Soses.
Pensión Olles . Avenida de Madrid 33, Tel: 974 453 834

Commentaires

The third week ends today in Fraga. The "week" has been a wonderful blessing for me. Wandering in the desierto de los Monegros should have been challenging and hot. In fact God has been always showing a blessing in disguisse. The weather was favorable for me. Clouds became the umbrella. Indeed I am darker a bit, because of exposing to the southern sun all the time. But in general I would say that it is nothing compared to the hidden treasure in the los Monegros. A beautiful part of my spiritual experience is about the third week itself. It is not only about contemplating Jesus' suffering. It is not only following the way to the cross. It is however more about the realization of my positive answer to God. It is putting into real life the answer "yes" to Jesus' calling, which we answered during the second week. Do I know the huge risk by answering "yes" to Jesus? I am ready to take any risk for Jesus.

Ajouter un commentaire